14 octobre 2009

Rachida Dati, archétype du conflit d'intérêt en politique


Après quelques mois d'inactivité sur ce blog, dû à une activité professionnelle plus que chargée, je choisis de rebondir sur la polémique concernant Rachida Dati, récemment élu au poste de députée européenne et qui commence déjà à faire parler d'elle. Qui a dit que la fonction d'élu était incompatible avec l'activité de lobbying ?

Rachida Dati, député européenne et lobbyiste à la fois ?


En effet, Rachida Dati cumule non seulement au moins deux mandats politique (maire et députée européenne), ce qui est relativement commun en France, mais, chose heureusement plus rare, dirige également un cabinet de conseils en affaires publiques, Bourdonnais Consultants.

Comme le souligne Cédric, un amis blogueur, l'existence cette société de conseils en lobbying européen, bien que n'officiant pas encore, est non seulement antirépublicain mais en-deça du cadre légal, ce qui fait tâche pour l’ancienne Garde des Sceaux...

Paradoxe des paradoxes, la députée européenne Rachida Dati, va-t-elle s'inscrire aussi au registre des lobbysites accrédités auprès du Parlement européen ?

Enfin, gageons que si Rachida Dati a toujours aimé s'afficher Place Vendôme, n'a pas été avare de détails lors de la remise de sa déclaration d'intérêts financiers, obligatoire pour la prise effective de fonctions.

Aucun commentaire: