16 mai 2007

Quand les cabinets de lobbying prépare l'après-Chirac

Deux dates majeurs :

  • 6 mai 2007, Nicolas Sarkosy est élu Président de la République
  • 17 juin 2007, Renouvellement de l'Assemblée nationale

Ces deux dates majeurs ont un impact majeur sur la vie politique française, mais aussi pour les cabinets de lobbying qui doivent aussi opérer un travail de renouvelement de leur réseaux d'influence aux plus haut niveaux (administratif et législatif). C'est dire qu'un travail de veille et de cartographie se prépare en perspective.

Vers une redéfinition des règles du pouvoir



Voir par exemple le cabinet de lobbying Séance Publique, qui anticipe déjà les législatives et propose calendrier politique prévisionnel 2007-2008, ou de même DTM Conseil, qui vient de débaucher Robert Pandraud, proche de Jacques Chirac, dont il a dirigé le cabinet à la Mairie de Paris, mais aussi de Claude Guéant, comme nous le révèle un article de Capital, et enfin, de manière plus éloquente, Jacques de Tournemire, conseiller jusque-là de Dominique de Villepin à Matignon pour "les comptes sociaux, les retraites et la fonction publique", qui va rejoindre le groupe pharmaceutique Pfizer au poste de directeur des affaires publiques à Bruxelles, chargé de son lobbying auprès de la Commission Européenne.

De même, alors que les cabinets de lobbying prépare l'après-Chirac, déjà les assistants parlementaires, dont les députés ne sont pas sûr d'être réélus, recherchent déjà une échapatoire, une reconversion dans le lobbying.

Et finalement, que dire de Jacques Chirac, notre ancien Président de la République, qui va passer une partie de l'été à mettre en route sa fondation. Dans son nouveau bureau, qui sera tout près de l'Assemblée nationale, entouré de diplomates et de juristes, il va en rédiger les statuts qu'il espère déposer en octobre, si l'on s'en réfère à un article de RTL.

"Comme Bill Clinton, ou Mickaël Gorbatchev, il souhaite utiliser sa renommée et son carnet d'adresse pour défendre des grandes causes. Jacques Chirac devrait donc continuer à voyager. On le verra dans des conférences internationales, des réunions de bienfaisances..."

Aucun commentaire: