16 juillet 2006

Existe-t-il des guerres économiques ?

Il existe un véritable flou conceptuel relatif à la notion de guerre économique, car l'existence même de guerre économique est contestée.

La négation de l'existence des guerre économiques

En témoigne, l'école libérale, qui considère le processus de libéralisation des économies comme le désinvestissement de l'État et la régulation macroéconomique par une instance supranationale.

Ainsi, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a pour vocation d'appliquer les traités de libre-échange, son horizon de fin étant la réalisation d'une concurrence pure et parfaite.

Un tel schème de compréhension de l'économie, excluant une approche dynamique incorporant la notion de "rapports de forces", rejette toute notion d'affrontement entre États pour un surplus de puissance économique. Voir notamment à ce propos les écrits de Paul Krugman.

L'existence des guerre économiques

La guerre définit traditionnellement un conflit armé entre Etats entraînant généralement des pertes matérielles et humaines. Que peut signifier la notion de guerre économique ? Un conflit armé entre Etats pour le développement, le maintien et l'expansion de sa puissance économique ?

Notre thèse est la suivante. Derrière la façade du libre-échangisme souvent affiché par les États se cachent souvent une politique explicitement économique offensive et protectionniste. Ainsi, les États-Unis, royaume du libre-échange et de la libre entreprise, sont les premiers à enfreindre les clauses de concurrence déloyale en protégeant et aidant leurs entreprises sur leur propre territoire comme à l'étranger. Plus grave, ce sont aussi les premiers à ratifier des traités de commerce bilatéraux hors du champ d'action de l'OMC.

Aucun commentaire: